Déchets toxiques : ce qu’il faut faire

toxique

Chaque ménage utilise et jette au quotidien des matières toxiques ou dangereuses pour l’environnement et la santé. On compte, par exemple, les peintures, les solvants, les piles, les batteries usagées, les désherbants, l’huile de vidange ou encore les nettoyants ménagers. Une fois qu’on n’utilise plus ces matériaux, on les considère comme des déchets toxiques. Si vous ne savez pas que faire avec ceux-ci, voici quelques idées.

Étiqueter correctement pour éviter les dangers

Une fois que les matières dangereuses ne sont plus d’usage, vous pouvez, dans la mesure du possible, remettre le déchet dans son emballage. Effectivement, les toxiques à éliminer doivent être replacés dans leur emballage d’origine, avec des étiquettes d’origines bien lisibles. Pour faire la différence avec nouvel élément, l’emballage doit porter une inscription « déchets ».

Effectuer un entreposage sans risque

Avant que les déchets toxiques soient collectés par des professionnels comme sur all-clean.be, il est important de l’entreposer pour éviter les risques. Pour ce faire, mettez les déchets sous clef et hors de portée des personnes non autorisées et des enfants. Si vous avez, par exemple, jeter leurs emballages d’origines, il est envisageable d’utiliser des récipients hermétiques. Par ailleurs, vous devez impérativement éviter de vous servir de ces récipients pour les aliments ou les médicaments des personnes ou des animaux, car cette erreur peut être fatale.

Bien séparer les déchets de nature différente

En ce qui concerne les déchets toxiques, il est important de ne jamais mélanger des déchets de nature différente. Il se peut que ces derniers réagissent violemment lorsqu’ils se mettent en contact. À part cela, le mélange peut aussi rendre difficile l’élimination des déchets toxiques. Vous devez donc toujours séparer les acides, les solutions alcalines, les solvants inflammables, les solvants chlorés, les bains fixateurs photographiques et les bains révélateurs photographiques.

Ne plus réutiliser les déchets toxiques

Conformément à la loi, une fois que les substances et les déchets sont collectés ou s’il y a encore des restes, il est formellement interdit de les retourner sur les points de ventes. En outre, si un ménage a une quantité importante de déchets toxiques, ceux-ci doivent être repris par les centres officiels de collecte de déchets toxiques ou par des entreprises détenant une licence pour effectuer ce genre de prestation.

Placer dans les zones de collectes particulières

Sachez que certains déchets toxiques font objet de collectes particulières. Il est donc recommandé de se renseigner sur les points de collectes en fonction des déchets à se débarrasser. Vous pouvez aussi contacter les établissements qui peuvent les récupérer. Les huiles de vidange sont, par exemple, récupérées gratuitement par certains garagistes ou distributeurs d’automobiles. Quant aux piles et aux petites batteries usagées, des collectes spécifiques existent un peu partout.

Comment reconnaitre les déchets toxiques ?

Les déchets toxiques se reconnaissent en principe par des pictogrammes de danger. Si vous avez des doutes sur le danger que peut causer un élément, il faut donc repérer un pictogramme sur l’emballage. Le signe peut vous renseigner si ce déchet est inflammable, un gaz sous pression, un explosif, un corrosif, un polluant pour l’environnement, un toxique, un comburant… Il faut juste rester attentif pour éviter tout danger.

Laisser un commentaire