Le principe de fonctionnement d’une station d’épuration

station d'épuration

Comme son nom l’indique, une station d’épuration travaille l’eau. Cela est dans le but de pouvoir réutiliser ces eaux ou bien pour les recycler. Cela peut aussi être un traitement des eaux naturelles pour qu’elles deviennent potables et buvables.

Définition d’une station d’épuration

D’une manière générale, une station d’épuration s’agit d’une installation. Cette installation fonctionne dans le but d’épurer les eaux pluviales ainsi que les eaux domestiques. Ceci dit, ces eaux vont être déversées dans la nature. Toutefois, avant cela, elles doivent être traitées afin de ne pas nuire à cette destination. C’est là qu’intervient la station d’épuration.

D’une manière générale, une station d’épuration utilise des principes physiques et biologiques pour purifier l’eau. En effet, le traitement consiste à enlever les matières polluantes de différentes natures. Ces polluants vont être transformés en boue avant d’être rejetés dans la nature. Pour trouver une station d’épuration pres de Chimay, il faut penser que ces stations se trouvent en général à l’extrémité d’un réseau de collecte.

On distingue deux types d’assainissement. Il y a l’assainissement qui concerne un groupement d’habitation. C’est ce qu’on appelle assainissement collectif autonome. Ensuite, il y a l’assainissement collectif public qui concerne plutôt le traitement des eaux usées à partir d’un réseau de collecte.

Les étapes de l’épuration

La première étape consiste à enlever les polluants lourds. En effet, une fois arrivée à la station d’épuration, on débarrasse les gros déchets. A commencer par les déchets en plastique, les papiers, les déchets en bois, métaux, etc. On continue avec les sables ou autres matières de la même nature. On termine ce processus par les graisses, l’essence, etc. Cette étape est appelée l’étape de prétraitement.

On procède ensuite au traitement biologique. C’est le traitement le plus utilisé dans la majorité des cas. D’une manière simplifiée, il s’agit d’un traitement qui utilise des bactéries pour dégrader les polluants. Il s’agit d’un traitement à deux étapes. D’abord le traitement aux bactéries suite à laquelle l’eau est propre à 90 %. Les saletés sont en boue et traitées par la suite. Quant à l’eau, elle subit un autre traitement avant d’être complètement débarrassées des impuretés et déversée dans la nature.

L’étape suivant concerne les boues. Il importa de rappeler que les boues sont produites suite au traitement de l’eau aux bactéries. En effet, suite à cette opération, les boues sont extraites pour être à leur tour traitées. Il s’agit de déshydrater la boue en utilisant de la chaux. A l’issu de cette opération, la boue peut être utilisée en agriculture si elle est de bonne qualité. Ces boues sont utilisées dans 95 % des agricultures en suivant des réglementations.

Il importe de rappeler que toutes ces opérations sont dans le souci du respect de la biodiversité. Chaque étape est donc surveillée et contrôler pour s’assurer que le processus a réussi. Pour ce faire, on prélève des échantillons à chaque fin d’une étape. Ces échantillons sont par la suite contrôlés. Si tout est dans la norme, la phase finale consiste à déverser l’eau dans la nature.

Laisser un commentaire